ECHAR en espagnol : 7 emplois très courants !

Dans ce cours vidéo, vous allez apprendre à employer le verbe ECHAR qui est très utilisé par les hispanophones.
Profitez des exemples utiles pour mieux retenir ces emplois, améliorer votre prononciation et savoir le conjuguer.


Pour commencer, il faut savoir que le verbe « echar » peut être employé dans plusieurs situations et sera donc un synonyme d’autres verbes.
Ainsi, nous pouvons employer ce verbe comme un synonyme de « arrojar » ou « tirar » * dans le sens de jeter quelque chose ou de le faire tomber. Voyons ensemble quelques exemples :

*en Amérique latine, nous utilisons aussi le verbe « botar » ( jeter ), à ne pas confondre avec « votar » ( voter ) et au Mexique, on emploie le verbe « aventar » dans le sens de « jeter » ou « lancer » quelque chose ou quelqu’un.

Un autre exemple qui est également très courant, c’est dans le sens de verser du liquide ou de servir de la nourriture, par exemple. Il faut savoir que ce verbe nous l’employons très souvent dans un contexte informel, c’est-à-dire avec nos amis et notre famille.

Ensuite, nous avons le verbe « echar » dans le sens de mettre quelque chose quelque part. De ce fait, nous mettons un objet dans un endroit sans forcément le ranger. Voici quelque exemples :

Un quatrième emploi de ce verbe c’est pour ajouter ou rajouter quelque chose. Par exemple, lorsque nous préparons un repas :

Lorsque nous employons le verbe « echar » suivi d’une durée de temps, nous employons ensuite un verbe conjugué au gérondif, pour indiquer que nous mettons un certain temps à faire une action.

Dans un contexte informel, nous utilisons aussi le verbe « echar » dans le sens de lancer pour faire ou se faire passer quelque chose. Voyons quelques exemples :

¿ Me echas una manta para el frío, por favor ? : tu peux me passer / lancer une couverture pour le froid, s’il te plaît ?
Ayer eché la pelota al perro para jugar con él : Hier j’ai lancé la balle au chien pour jouer avec lui
¡ Échale nieve tú también ! : Lance-lui de la neige toi aussi !

Finalement, nous avons le verbe « echar » pour dire « licencier » ou « virer » quelqu’un d’un travail ou d’un endroit. En effet, lorsqu’une personne est licenciée de son poste de travail ou d’un lieu, on la fait partir. Le verbe « echar » est employé pour indiquer que la personne a été mise dehors d’une manière agressive. Ce serait donc aussi dans le sens de « faire dégager ».

La semana pasada echaron del trabajo a muchas personas : La semaine dernière, on a licencié beaucoup de personnes
Yo echo al perro de la casa cuando ensucia todo : Je fais sortir de chien de la maison quand il salit tout

En plus de ces 7 emplois courants du verbe « echar », voici une expression très utilisée dans le monde hispanique, notamment en Espagne. Cette expression exprime le fait que quelqu’un ou quelque chose nous manque et nous rend nostalgique.
Il est aussi important de préciser que nous ajoutons la préposition A lorsque nous parlons d’une personne, d’un ensemble de personnes ou d’un être vivant. Si ce n’est pas le cas, nous n’ajoutons pas de préposition.

Afin de mieux comprendre la structure de cette expression, il serait pertinent de dire en français « j’ai le manque de… » pour bien construire la phrase en espagnol. Ainsi le verbe « echar » est conjugué selon le sujet qui réalise l’action « qui est en manque de quelque chose ou de quelqu’un ? » et ensuite on précise le manque.


⬇️ Écrivez dans les commentaires un exemple en employant le verbe ECHAR ou alors dites-moi si vous connaissiez déjà ces 7 emplois et l’expression « echar de menos » : J’ai hâte de vous lire !

Si vous avez également des suggestions n’hésitez donc pas à les partager, je serai ravie d’échanger avec vous ! ⬇️

Si cet article vous a aussi plu et aidé, partagez-le 😉 et n’oubliez pas de voir du contenu supplémentaire sur mes réseaux sociaux Youtube, Facebook, Tiktok, Instagram et Pinterest d’Espagnol Passion 👍

Posts created 121

3 commentaires pour “ECHAR en espagnol : 7 emplois très courants !

  1. Muchas gracias Ximena,
    Echo de menos a Espana. Este ano no puedo estudiar bastante espanol y me siento muy mala.
    Espero hacer mejor proxima ano

  2. Cuando no te veo te echo de menos

    1. ¡ Estupendo ( formidable ) Catherine ! Me gusta mucho tu ejemplo 🙂
      ¡ Gracias por compartirlo !
      Un abrazo gigante
      Ximena

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut